Formation au trading

Comment apprendre le métier de trader Formation au trading

Comment devenir Trader ? Quelle formation en Trading choisir ? Le trading est un secteur d’activité en plein essor de nos jours. C’est un métier de négociation de valeurs émises par une banque ou une entreprise d’investissement ou de bourse. Pour ce faire, il faut être un analyste économique, un financier pour savoir anticiper les fluctuations boursières du marché afin de générer des plus-values. Cette profession a nourri plus d’un de nos jours. Cependant, son exercice requiert des études et formations préalables. Le trading dans son intégralité, on vous dit tout.

Ce qu’il faut savoir sur le métier de trading

Lié aux transactions internationales, le métier de trader est une activité professionnelle à part entière. L’objectif de cette profession sera de réaliser une bonne gestion du risque financier tout en actionnant sur les écarts de cours, à court terme dans la plupart des cas.

Ce métier comporte beaucoup de risques et peut s’avérer très stressant. En effet, il demande un service permanent puisqu’il faut être doté d’une réelle habileté pour l’achat ou la vente des actions en temps réel. De plus, il faut savoir quand se procurer ou libérer les devises, les obligations ou les options. Véritablement, le trader est un commerçant qui se procure chez certains et libère chez d’autres.

Ce métier nécessite plusieurs outils tels que les micro-ordinateurs, les fax et des téléphones pour avoir la primeur des informations et pour avoir un œil sur la progression et la multiplication des échanges internationaux. Le trader pèse et évalue les risques, propose et établit parfois les prix des produits. Il procède également aux négociations en temps réel sur les transactions.

Pour ce faire, il doit avoir un bon bagage sur le fonctionnement de l’économie. La maîtrise des sciences mathématiques les plus complexes, de l’outil informatique et des statistiques doit être un atout. De plus, il doit avoir une parfaite maîtrise de la langue anglaise. À tout cela s’ajoute la maîtrise des rouages administratifs et de la notion de management. Le trader est physiquement résistant et a une gestion de la nervosité pour pouvoir surmonter les effervescences des salles de marchés même si elles sont de nos jours de plus en plus calmes.

Le travail d’un trader se déroule dans des salles de marché et toutes ses transactions sont contrôlées par le middle office puis par le back office. Cependant, il a également la possibilité de travailler à son propre compte s’il Trade en tant qu’un Day trader c’est-à-dire qu’il effectue des achats et ventes d’une multitude d’actions, de devises ou d’obligations dans une journée. C’est un métier qui demande de longues heures de travail dans une journée à cause de la succession de l’ouverture des bourses des marchés internationaux tout au long de la journée. Ces bourses sont ouvertes un peu partout dans le monde que ce soit à Francfort, Paris, Londres, Tokyo ou New York.

En général, le trader effectue des travaux dans les grandes villes du monde où résident les grosses bourses de valeurs. De plus, son travail est axé sur ces grandes villes à cause de l’implantation de grandes entreprises, des grandes banques ainsi que d’ importantes sociétés de bourse.

Les études et formations qu’il faut pour se lancer dans le métier de trading

Pour se lancer au trading, il faut avoir au moins un baccalauréat plus 5 ans d’études universitaires couronnées par un 3ème cycle en finance. De plus, il faut effectuer plusieurs stages en tant qu’assistant-trader pour étoffer son expérience.

Il faut également suivre des formations pour être à jour sur les différentes réformes dans le domaine. Comme exemple d’études et de formations, nous avons :

Pour les titulaires d’un bac + 5 : formation dans une école de commerce ou de gestion en spécialité finance, l’obtention d’un diplôme d’IEP dans la spécialité finance, le diplôme d’une école d’ingénieur complété par une formation en finance. Les masters professionnels dans les spécialités de la banque, la finance, les statistiques, l’économie, le droit, les mathématiques. Le master en MBA, la monnaie banque finance assurance avec un parcours en techniques bancaires et financières.

Pour les titulaires d’un bac + 6 : Le master spécialité finance dans une école de business, le master spécialité expert en banque et ingénierie financière. Avoir une bonne articulation d’une ou de plusieurs langues étrangères en particulier l’anglais pour les affaires.

Peu importe le profil du trader, il a besoin d’effectuer de nombreuses formations initiales afin de s’aventurer dans une salle de front office. Ces formations doivent être orientées dans le domaine de la mathématique accompagnée de plusieurs années d’expérience dans le domaine boursier et bancaire.

Formation au trading : les masters d’école de commerce ?

Pour vous assurer d’avoir un bon CV (Curriculum Vitae), une bonne solution est de faire une école de commerce de premier niveau. Le classement habituel des écoles de commerce est souvent la suivante :

  1. HEC
  2. ESSEC
  3. ESCP
  4. EM Lyon
  5. EDHEC
  6. Neoma Business School

Ces écoles de commerce proposent en général des masters spécialisés en finance, qui sont très intéressants pour comprendre tous les produits financiers, et le trading de manière générale.

Ces formations traitent de nombreux aspects du métier de trader :

  • Les aspects stratégiques
  • Les aspects opérationnels
  • Les produits financiers (historiques et innovants) sur les différents marchés financiers
  • La psychologie
  • La gestion des risques

Mais ces formations vont bien au-delà de ce qui fait le trading, car elles traitent de nombreux aspects financiers :

  • Ingénierie financière
  • Comptabilité financière
  • Finance d’entreprise, corporate finance (états, business plan, etc.)

Ces formations généralistes en finance sont probablement une des meilleures façons d’apprendre le trading. En effet, elles permettent de comprendre de nombreux enjeux de l’entreprise, et pas seulement acheter et vendre des produits financiers sans comprendre le sous-jacent.

Les autres métiers auxquels ces master finance sont :

  • Finance de marché
  • Analyse financière
  • Banque d’investissement
  • Gestion de portefeuilles boursiers et gestion d’actifs
  • Gestion de la trésorerie et du cash
  • Contrôle de gestion

Comme vous pouvez le voir, ce sont des métiers qui sont en rapport avec le métier de trader.

Les potentiels salaires d’un trader

C’est un métier dont le salaire est très variable. Il est constitué généralement d’une rémunération de base. À cette rémunération s’ajoute une prime ou une rétribution annuelle correspondant aux bénéfices faits. Cette prime peut atteindre 8 fois le salaire initial.

Pour ce qui concerne le salaire, la tranche affectée à un débutant se trouve entre 4000 et 6000 euros le mois. Les traders de la France touchent en moyenne 70.000 euros le mois sans les bonus. C’est une rémunération à caractère variable selon le type de profil du trader, son activité, sa situation géographique et son établissement bancaire.

La progression de la carrière d’un trader

Le trader est capable de se spécialiser dans plusieurs branches, pouvant s’étendre de la gestion des actions, des devises aux bons de Trésor des matières premières voire énergétiques.  S’il le désire, il peut également s’avancer sur la ligne d’un « market maker », ou « teneur de marché ». Pour ce faire, il doit être activement et régulièrement présent sur le marché. Il doit réaliser des chiffres concurrentiels dans toutes les situations auxquelles il fera face.

Le métier de trading offre également l’accès à d’autres types d’activités dans les domaines de la finance et de la bourse. Le trader peut alors se convertir en trésorier d’entreprise ou gestionnaire de portefeuille. Il peut également s’intégrer dans les analyses financières. De même, il peut effectuer un travail au back-office pour contrôler la mise en exécution des ordres, l’encaissement des ventes et la détection de tous les vices juridiques ou comptables.